Mise à jour le 23 mai 2024
Concerne les messages datés et non datés

Conservatoire collaboratif des messages personnels

diffusés sur BBC pendant la guerre de 39-45

>> Mis à jour le  décembre 2023, concerne les messages « datés » et « non datés »

EN EXERGUE

La protection des chefs d’oeuvre des musées pendant la guerre :

Melpomène se parfume à l’Héliotrope
de Michel Augeard

Retrouvez dans ce livre les explications de plusieurs centaines de messages contenus dans le site.

Contacter Michel Augeard par mail

Votre contribution :

4 + 4 =

[srs_total_visitors] visiteurs depuis le

La protection des chefs d’oeuvre des musées pendant la guerre

Fév 28, 2024

Juin 44

La Joconde a le sourire.    Van Dyck salue Fragonard.

Ces deux messages ont été diffusés après le débarquement pour faire savoir à Jacques Jaujard, directeur des musées nationaux avant guerre et membre du groupe de Noyautage de l’Administration Publique, que ses informations sur les lieux où les œuvres d’art françaises avaient été cachées pendant la guerre avaient bien été prises en compte afin d’éviter que ces lieux ne soient bombardés par les alliés. Ce qui fut le cas. Il faut savoir que ces chefs d’œuvre avaient été dispersés dans 83 lieux différents, tenus secrets.

La Joconde notamment connut cinq caches successives : le châteaux de Chambord, puis de Lusigny en Sarthe, l’abbaye de Loc-Dieu dans l’Aveyron, le Musée Ingres à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne pour finir au Château de Montal dans le Lot !

Source Le Monde, suivre ce lien.